Le très beau mensonge de Misha defonseca



La petite menteuse
Monique de Wael est belge. Elle vit à Boston. Elle est l'auteur sous le pseudo de Misha Defonseca d'un bestseller "Survivre avec les loups", roman autobiographique absolument hallucinant. Une petite fille juive, l'auteur, parcourant seule, à l'âge de 4 ans, plus de 3 000 kilomètres à pieds à travers les steppes russes afin d'y rechercher ses parents, déportés par les nazis. Elle survivra en intégrant une meute de loups.

Tout cela est faux. Il semble que cette révélation fasse grand bruit en Belgique. La dame a menti, elle n'est même pas juive et cette histoire est une pure invention. Ces parents ont effectivement été déporté lorsqu'elle était petite, mais son père était résistant.

Monique a rattrapé Misha Defonseca
« Oui, je m’appelle Monique De Wael, mais depuis que j’ai quatre ans, je veux l’oublier. (…) Alors, c’est vrai que je me suis raconté, depuis toujours, une vie, une autre vie, une vie qui me coupait de ma famille, une vie loin des hommes que je détestais. C'est aussi pour cela que je me suis passionnée pour les loups, que je suis entrée dans leur univers. Et j'ai tout mélangé. Il est des moments où il m'est difficile de faire la différence entre ce qui a été la réalité et ce qu'a été mon univers intérieur.
Ce livre, cette histoire, c'est la mienne. Elle n'est pas la réalité réelle, mais elle a été ma réalité, ma manière de survivre. (…) Je demande pardon à tous ceux qui se sentent trahis, mais je les supplie de se mettre à la place d'une petite fille de quatre ans qui a tout perdu, qui doit survivre, qui plonge dans un abîme de solitude et de comprendre que je n'ai jamais rien voulu d'autre que de conjurer ma souffrance. »

Je trouve ce témoignage terriblement beau et limpide. Quelques phrases sèches et justes qui font de ce mensonge une vérité intense et rude.
Monique n'a plus besoin de Pseudonyme désormais pour faire de sa vérité retrouvée un nouveau "vrai" et beau roman...

Source :
Le Figaro
France Info
Le soir

1 commentaires:

Isil a dit…

Misha,
Ne les écoutez pas, laissez les parler si ça leur fait plaisir...
Ils jugent, ils cherchent à comprendre, mais je crois qu'ils n'ont rien compris...
Où est la vérité après tout? Un rêve n'est t-il pas aussi réel qu'un ressentis ou qu'un fait... Est-ce que tout doit exister dans une seule et même réalité trop concrète, trop palpable? Je pense qu'il y a des vérités qui ne se démontreront jamais par a+b ... je crois qu'il y a des vérités bien au delà de tout ça, bien plus grande... Je crois que tout ce que l'on ressent, perçoit, imagine, rêve fait partie de notre vie au même titre que n'importe quel autre événement, a partir du moment où il nous touche, où nous l'avons vécu au fond de notre cœur... Cette aventure, quelle importance que vous l'ayez vécu dans un rêve qui fait votre plus beau souvenir, plutôt que dans ce monde concret qui vous faisait trop mal? Pour moi vous n'avez pas mentis, pour moi vous l'avez vécu et peu importe comment, ce souvenir personne n'a le droit de vous l'enlever, de le salir... Vous n'avez pas mentis, les loups vous ont sauvé, et peu importe comment, ils étaient là… Quand vous fermez les yeux vous les voyez encore, comme si c'était hier... Tout ça a bel et bien existé, ils ne peuvent pas comprendre, ils ne savent voir qu'avec leurs yeux... Il faut parfois savoir voir au delà des choses...
J'ai lu votre livre lorsque j'avais 15 ans, j'ai été touchée, émerveillée, ça m'a fait rêver, je me souviens encore de l'histoire, des images que j'ai imaginé tout au long de votre aventure, elles sont encore aujourd'hui en moi... Merci pour ce souvenir, pour ce morceau de ma vie que vous m'avez donné...
Ne les écoutez pas, et n'oubliez aucun moment de cette formidable aventure que vous avez pu vivre...
J'espère que ceux qui vous sont cher et qui ont été déçu, comprendront cela un jour...
Je vous souhaite tellement de bonheur...
Isil

samedi 1 mars 2008

Le très beau mensonge de Misha defonseca



La petite menteuse
Monique de Wael est belge. Elle vit à Boston. Elle est l'auteur sous le pseudo de Misha Defonseca d'un bestseller "Survivre avec les loups", roman autobiographique absolument hallucinant. Une petite fille juive, l'auteur, parcourant seule, à l'âge de 4 ans, plus de 3 000 kilomètres à pieds à travers les steppes russes afin d'y rechercher ses parents, déportés par les nazis. Elle survivra en intégrant une meute de loups.

Tout cela est faux. Il semble que cette révélation fasse grand bruit en Belgique. La dame a menti, elle n'est même pas juive et cette histoire est une pure invention. Ces parents ont effectivement été déporté lorsqu'elle était petite, mais son père était résistant.

Monique a rattrapé Misha Defonseca
« Oui, je m’appelle Monique De Wael, mais depuis que j’ai quatre ans, je veux l’oublier. (…) Alors, c’est vrai que je me suis raconté, depuis toujours, une vie, une autre vie, une vie qui me coupait de ma famille, une vie loin des hommes que je détestais. C'est aussi pour cela que je me suis passionnée pour les loups, que je suis entrée dans leur univers. Et j'ai tout mélangé. Il est des moments où il m'est difficile de faire la différence entre ce qui a été la réalité et ce qu'a été mon univers intérieur.
Ce livre, cette histoire, c'est la mienne. Elle n'est pas la réalité réelle, mais elle a été ma réalité, ma manière de survivre. (…) Je demande pardon à tous ceux qui se sentent trahis, mais je les supplie de se mettre à la place d'une petite fille de quatre ans qui a tout perdu, qui doit survivre, qui plonge dans un abîme de solitude et de comprendre que je n'ai jamais rien voulu d'autre que de conjurer ma souffrance. »

Je trouve ce témoignage terriblement beau et limpide. Quelques phrases sèches et justes qui font de ce mensonge une vérité intense et rude.
Monique n'a plus besoin de Pseudonyme désormais pour faire de sa vérité retrouvée un nouveau "vrai" et beau roman...

Source :
Le Figaro
France Info
Le soir

1 commentaire:

Isil a dit…

Misha,
Ne les écoutez pas, laissez les parler si ça leur fait plaisir...
Ils jugent, ils cherchent à comprendre, mais je crois qu'ils n'ont rien compris...
Où est la vérité après tout? Un rêve n'est t-il pas aussi réel qu'un ressentis ou qu'un fait... Est-ce que tout doit exister dans une seule et même réalité trop concrète, trop palpable? Je pense qu'il y a des vérités qui ne se démontreront jamais par a+b ... je crois qu'il y a des vérités bien au delà de tout ça, bien plus grande... Je crois que tout ce que l'on ressent, perçoit, imagine, rêve fait partie de notre vie au même titre que n'importe quel autre événement, a partir du moment où il nous touche, où nous l'avons vécu au fond de notre cœur... Cette aventure, quelle importance que vous l'ayez vécu dans un rêve qui fait votre plus beau souvenir, plutôt que dans ce monde concret qui vous faisait trop mal? Pour moi vous n'avez pas mentis, pour moi vous l'avez vécu et peu importe comment, ce souvenir personne n'a le droit de vous l'enlever, de le salir... Vous n'avez pas mentis, les loups vous ont sauvé, et peu importe comment, ils étaient là… Quand vous fermez les yeux vous les voyez encore, comme si c'était hier... Tout ça a bel et bien existé, ils ne peuvent pas comprendre, ils ne savent voir qu'avec leurs yeux... Il faut parfois savoir voir au delà des choses...
J'ai lu votre livre lorsque j'avais 15 ans, j'ai été touchée, émerveillée, ça m'a fait rêver, je me souviens encore de l'histoire, des images que j'ai imaginé tout au long de votre aventure, elles sont encore aujourd'hui en moi... Merci pour ce souvenir, pour ce morceau de ma vie que vous m'avez donné...
Ne les écoutez pas, et n'oubliez aucun moment de cette formidable aventure que vous avez pu vivre...
J'espère que ceux qui vous sont cher et qui ont été déçu, comprendront cela un jour...
Je vous souhaite tellement de bonheur...
Isil

Pages

 
Free Website TemplatesFreethemes4all.comFree CSS TemplatesFree Joomla TemplatesFree Blogger TemplatesFree Wordpress ThemesFree Wordpress Themes TemplatesFree CSS Templates dreamweaverSEO Design